Stuurmanspad

L’église Westzijderkerk de Zaandam, construite entre 1640 et 1680, est située dans la rue Westzijde, le long de la rivière Zaan.
Autrefois, un marché aux bestiaux se tenait sur le parvis. On raconte qu’une femme y a mis au monde un enfant sur les cornes d’un taureau. Depuis, le bâtiment est populairement appelé Bullekerk (église du taureau).

C’est également là que le chansonnier Freek de Jonge a écouté durant son enfance les sermons dominicaux de son père. Le domicile paternel du chansonnier, situé au n° 6 de la rue Parkstraat en face de l’église, est d’ailleurs toujours présent. Mais aujourd’hui, ce n’est plus un presbytère.
Stuurmanspad est une rue transversale face à l’église. Une touche de nostalgie au coeur de Zaandam.

Le patrimoine industriel de la région de Zaan est de plus en plus destiné aux commerces, aux logements et à la restauration. Dans l’ancienne usine de l’entreprise Verkade, vous trouverez un restaurant suprenant : « Proeverij Koekfabriek ».

De l’autre côté du Zaan, se trouve la salle de cinéma « de Fabriek ». Vous trouverez aussi un centre sportif hypermoderne dans un bâtiment séculaire, une piste de course, une école de musique, une bibliothèque, un port, un théâtre, un cinéma, etc. Tous ces endroits sont accessibles à pied.

Ceux qui viennent ici pour la première fois sont surpris par la tranquillité et l’espace. Ce n’est pas un lieu où l’on vient sans raison précise.
Les enfants du quartier cherchent dans notre jardin des papillons, des grenouilles, des hérissons et des lutins. Nous savons avec certitude que les trois premiers y sont présents. Marcher sur ce chemin historique avec le sentiment d’être chez soi, vous apparaît comme un cadeau.

Personne ne connaît l’âge exact de ce chemin, car le règlement de la rue n’a jamais été retrouvé. Au début du 17ème siècle, les gens ont été contraints de construire côté champs, car l’espace constructible le long des digues était devenu rare. De nombreux sentiers portent le nom des habitants de l’époque.

La rue Stuurmanspad s’appelait à l’origine Keesje Stuurmanspad. Dans le centre de Zaandam, ouvriers et paysans vivaient et travaillaient côte à côte. Le lait était colporté depuis Stuurmanspad. Les habitants rejoignaient leur bétail en bateau à Westzijderveld, une petite île reliée par un pont blanc.

Le polder et le Zaan font partie de notre monde. En été, les enfants embarquent régulièrement sur le bateau avec boissons et paquets de chips.
Pendant l’hiver, les fossés sont recouverts de glace et vous pouvez alors chausser des patins à glace et disparaître dans le paysage du polder.

Il n’y a que six maisons sur ce chemin. Les gens ici sont courtois et respectueux de la vie de chacun.